Comment faire face à une fuite d’eau à travers la toiture ?

Une toiture qui fuit engendre parfois des dégâts irrémédiables sur tout le système de couverture de votre maison. En effet, plusieurs éléments risquent d’être touchés par cette infiltration d’eau. Et si des dispositions ne sont pas prises, cela vous reviendra cher si rien n’est fait. Il est donc important pour vous de savoir comment détecter ces infiltrations d‘eau et d’agir en conséquence.

Quelles sont les conséquences d’une fuite d’eau ?

De l’eau qui s’infiltre par le toit peut vite devenir problématique. Le moindre défaut de la toiture comme une tuile cassée, une fenêtre de toit mal posée, permet à l’eau de pluie d’entrer  à l’intérieur du système de couverture et provoque des dégâts de plus en plus importants. Si rien n’est fait, votre maison deviendra vite inhabitable.

Donc il ne faut surtout pas sous-estimer la petite goutte d’eau que vous avez aperçue s’écoulant de votre plafond. De l’eau qui s’écoule par le toit risque de mettre à mal votre système d’isolation en imbibant d’eau la laine de roche par exemple, ce qui annule directement son effet isolant thermique.

De l’eau peut vite endommager votre charpente aussi. Dans la plupart des cas, la charpente est faite en bois. Et vous savez très bien que le bois et l’humidité ne font pas bon ménage. Une placo mouillée peut aussi devenir problématique, car elle risque de s’effondrer. Donc, ne tardez pas à réagir, appelez vite un expert-couvreur pour évaluer le problème. Les solutions de dépannage de toiture à Bruxelles par exemple sont nombreuses si vous habitez dans la région.

Comment détecter une fuite d’eau ?

Le plus souvent il est difficile de détecter une fuite d’eau. Généralement c’est lorsque les dégâts sont visibles et importants qu’on le remarque. Pourtant il est nécessaire de l’identifier avant qu’elle ne prenne de telles ampleurs.

Donc pour éviter que cela n’arrive, il est essentiel de vérifier votre toit régulièrement. Soyez attentif aux moindres changements. Surtout après une période d’intempérie difficile par exemple. En effet une tempête et de fortes pluies peuvent déplacer et abîmer des tuiles ou provoquer des cassures. Si vous n’avez pas le vertige, vous pouvez le faire vous-même, mais faites-le durant un temps dégagé avec très peu de vent. Ne montez pas sur le toit si celui-ci est mouillé.

Dans un deuxième temps, pour prévenir une fuite de toiture, il est donc évident que vous devez faciliter l’écoulement des eaux de pluie. Pour cela, nettoyez les gouttières régulièrement. En automne, les feuilles mortes et les petits débris ont tendance à s’accumuler dans les conduits. Dégagez donc de temps en temps les gouttières pour que l’eau puisse s’écouler normalement.

Enfin vous pouvez déceler une fuite en observant les murs et le plafond. Les signes les plus évidents d’une infiltration d’eau c’est la présence de moisissures et des cloques sur des endroits délimités. Mais cela ne vous permet pas de trouver avec précision l’origine de la fuite. L’avis d’un expert en toiture est donc requis. En effet il va procéder à un diagnostic rapide et précis du problème et vous proposera les solutions adéquates.

Quelles sont les causes les plus fréquentes d’une fuite d’eau ?

Les causes sont nombreuses et variées. Mais les plus fréquentes demeurent les conditions climatiques. Fortes pluies, vents, neiges stagnantes, ces facteurs endommagent petit à petit la couverture de votre maison. Mais il y a aussi les erreurs humaines.

En effet une mauvaise installation d’une cheminée par exemple ou bien d’une fenêtre de toit favorise les fuites d’eau. Enfin, il y a l’usure naturelle de votre toit. Sachez que la durée de vie moyenne d’un toit est d’environ 35 ans sans tenir compte de sa composition. Bien entretenir cette partie importante de la maison est donc primordial.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *