Comment générer sa propre énergie ?

Pour réduire sa facture d’électricité, passer à l’autoconsommation est la solution idéale. En produisant vous-même votre propre énergie, vous vous détacherez totalement ou en partie des fournisseurs d’énergie. Non seulement vous réaliserez des économies, mais vous pourrez également vous constituer un revenu supplémentaire grâce au surplus d’énergie produit. Par quels moyens arriver à l’autoconsommation ?

L’énergie solaire grâce aux panneaux solaires photovoltaïques

Pour produire sa propre électricité, les panneaux solaires photovoltaïques sont les plus recommandés et les plus performants. L’énergie solaire étant une ressource gratuite et illimitée, ce type d’équipement sera un investissement rentable dans le temps. Le plus gros de cet investissement est le matériel normalement composé de panneaux solaires, d’un onduleur et d’un kit d’autoconsommation et de revente. Ces kits solaires, que vous pourrez trouver sur ce site, permettront de produire de l’électricité, de la stocker et même de la revendre.

En moyenne, un kit solaire produit 100 kWh par an. Cette quantité dépend de la puissance des cellules photovoltaïques, mais également du taux d’ensoleillement qui varie selon les saisons et les régions. D’autres paramètres tels que l’inclinaison des panneaux et la qualité de l’équipement entrent en jeu. Mais en général, la quantité d’énergie réellement transformée en électricité est de l’ordre de 10 à 20%. Pour des panneaux solaires thermiques, le rendement peut aller jusqu’à 80%. Pour vous offrir un kit photovoltaïque en autoconsommation, comptez entre 2 000 à 8 000 euros.

panneaux solaires

L’énergie éolienne

Le soleil n’est pas la seule ressource disponible pour produire sa propre énergie. Le vent peut lui aussi vous faire accéder à l’autonomie électrique. C’est en effet par la force motrice du vent que l’on obtient l’énergie qui sera par la suite transformée en électricité. Comme pour l’énergie solaire, pour profiter de l’énergie éolienne, il faudra vous équiper d’un dispositif spécial à savoir l’éolienne. Il s’agit d’une hélice qui effectue des rotations au gré du vent. Reliée à un générateur électrique, l’énergie qu’elle produit devient un courant continu qui sera par la suite transformé en courant alternatif grâce à un onduleur.

Les éoliennes destinées à usage domestique sont appelées « petits éoliens ». Ceux-ci sont beaucoup moins imposants que celles que l’on peut rencontrer le long des autoroutes. Ils produisent en moyenne 100 W à 30 kW et leur rendement dépend de l’équipement et de la vitesse du vent. Une éolienne de 5 kW peut par exemple produire 5 000 kWh annuels. 3,5 kW suffisent toutefois à couvrir les besoins d’un foyer. Le surplus peut être stocké. L’installation coûte entre 10 000 et 40 000 euros selon la capacité de l’équipement. Votre investissement sera rentable au bout de 15 ans.

Quel équipement choisir ?

Le choix de l’équipement dépendra de votre situation géographique et financière. Ces sources d’énergie dépendant de la météo, il est souvent difficile de déterminer quel équipement est meilleur que l’autre. Si vous vous trouvez dans une zone où l’ensoleillement est élevé une grande partie de l’année, mieux vaut opter pour les panneaux solaires. Il est à préciser que le rendement des éoliennes est moins important que celui des panneaux photovoltaïques. Par ailleurs, elles peuvent être assez encombrantes et bruyantes, peu pratiques au niveau du voisinage. Pour ne pas dépendre de la météo, vous pourrez aussi opter pour une centrale hydroélectrique.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *