Cuisine : comment choisir le bon revêtement de sol ?

Après les armoires, le plancher donne le ton d’emblée dans la cuisine. Dans ce lieu où vous passez beaucoup de temps, le choix d’un sol qui correspond avec vos besoins et goûts est d’une importance capitale, sans quoi vous risquez de vite vous lasser. Du vinyle au bois en passant par la terre cuite, suivez nos conseils et idées pour faire un choix éclairé.

Carrelage

La céramique est populaire dans la cuisine en raison de son entretien facile, sa résistance, et de l’atmosphère vivante qu’elle apporte à la pièce. Seuls inconvénients : le carrelage n’est généralement pas souple et peut être froid pour les pieds. Il existe tout de même deux matériaux destinés aux carreaux qui valent la peine d’être distingués.

Grès cérame : Mélange d’argile et de silice, le grès cérame est facile d’entretien et reproduit l’apparence d’autres matériaux beaucoup plus dispendieux tels le bois et le marbre. Offert dans une panoplie de motifs aux finitions mates et couleurs foncées, il correspond davantage aux tendances contemporaines sobres qu’au style chaleureux.

Pierre et terre cuite : Des carreaux de sol en pierre ou terre cuite apporteront une touche rustique, chatoyante et authentique à votre cuisine. Très stylés, leur inconvénient majeur est leur coût élevé et leur mise en œuvre qui nécessite certains aménagements spéciaux. De plus, sachez que la pierre et la terre cuite sont poreuses et sont donc sensibles à l’eau et aux taches. Elles requièrent un traitement hydrofuge, à renouveler chaque année.

Vinyle

Le PVC ou vinyle est un matériau écologique principalement composé de plastique. Offert en différentes formes, couleurs, motifs ou effets de surface, imitant le bois, le marbre ou encore les carreaux de céramique, il gagne des points grâce à son caractère souple et son installation facile qui peut s’effectuer directement sur le revêtement de sol existant. Facile d’entretien et isolant, le PVC est idéal pour ceux qui désirent un plancher pouvant être installé sans l’aide d’un professionnel, bon marché et stylé, mais qui ne priorisent pas la longévité.

Bois

Composé d’un assemblage de planches de bois, le parquet est une option intéressante pour ceux qui désirent une atmosphère boisée chaleureuse sans subir les coûts élevés du bois massif. On recommande le parquet contrecollé (couches de planches simplement collées ou clipsées au plancher de béton), et un bois qui résiste à l’humidité, comme le teck, ipé, iroko ou merbau, qui sont naturellement imputrescibles. La pose est délicate et doit absolument être effectuée par un professionnel pour écarter tout problème d’étanchéité. Le parquet peut se conserver jusqu’à 50 ans, voire plus, à condition de l’entretenir avec des produits spécifiques.

Béton

Avec son look brut raffiné et actuel, le béton est la vedette des décors modernes et « minimalistes ». Résistant à l’eau et à l’humidité, il est pourtant très sensible aux taches et requiert un entretien spécial afin de maximiser sa durée de vie. Idéal pour les foyers sans enfant, et pour ceux qui sont prêts à dépenser un peu plus de temps et d’argent pour l’installation.

Tout compte fait, le choix de votre revêtement de sol doit correspondre avec votre mode de vie. Vous n’aimez pas trop les tâches ménagères compliquées ? Optez pour un sol qui ne nécessite pas d’entretien spécial. Vous avez des enfants en bas âge ? Priorisez un revêtement résistant aux tâches. Nous recommandons également de miser sur un sol durable et un entretien qui prolongera la vie de votre sol.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *