Jardiner sans pesticides, c’est possible

Les pesticides sont des produits qui peuvent s’avérer dangereux pour la nature et pour vous-même. Leur utilisation est réglementée. Le contact avec les produits chimiques peut avoir des effets notoires à la longue. Alors on vous montre qu’il est possible de jardiner sans pesticides et de vous aider de la nature et vice versa.

Les plantes et les insectes : vos amis

Un jardin est un lieu de vie pour vos plantes ainsi que pour de nombreux animaux alors oubliez le jardin zéro défaut. On peut le comparer à un micro environnement qui se développe et s’organise. Ces insectes sont vos alliés et aident vos plantes à se renforcer et à pousser plus vite. Les abeilles, les coccinelles, par exemple, se débarrassent pour vous des autres insectes nuisibles et assurent la pollinisation. Les oiseaux et les petits mammifères sont également de bons « petits soldats » pour assurer la protection de votre jardin.

Pourquoi ne pas en profiter pour installer une ruche et pratiquer de l’apiculture dans votre jardin ? Vous pouvez aménager l’espace de sorte à accueillir les petites bêtes avec des niches et des nids à oiseaux. En plus d’accueillir ces animaux, cela ajoute plus de vie et d’esthétique à votre jardin.

De même, les plantes sont également vos alliés. Si vous voulez éviter que les fourmis infestent votre jardin, c’est simple : il vous suffit de planter quelques pieds de poivre près des plantes que vous voulez protéger. La lavande est une plante très efficace contre les pucerons et, en plus, elle attire les abeilles.

Prévenir les maladies

Pour éviter la propagation des maladies, il faut faire attention à ce que vos plants soient bien aérés. Il faut tailler régulièrement les haies, les arbres fruitiers et arbustes pour permettre de faciliter l’ensoleillement et d’assécher rapidement les feuillages. De même, pour renforcer certaines plantes fragiles, vous pouvez les asperger d’une solution eau plus purin d’ortie diluée à 5%. Pensez également à greffer certaines plantes pour qu’elles résistent mieux à certaines maladies.

Le paillage

Le paillage est le meilleur moyen d’éviter la prolifération des mauvaises herbes. La tonte de pelouse, les plantes couvre-sol ou encore du simple paillis, vous pouvez utiliser la méthode qui vous convient. Le paillage va empêcher la germination des mauvaises herbes.

Astuces sans utiliser des pesticides

Il n’y a rien de mieux que le naturel et cela se vérifie encore ici. Si vous ne savez pas quoi faire de vos ordures organiques, concocter votre propre compost est le meilleur moyen de vous en débarrasser tout en préservant au mieux la nature. Les coquilles d’œufs, les épluchures, la tonte de gazon ne sont plus à jeter. En se décomposant, ces éléments viendront enrichir la terre et la rendre plus aérée.

En plus, faites comme nos Grands-mères. Dans le temps, l’eau bouillante de cuisson où l’eau du stérilisateur des conserves était jetée dans le jardin et, pour cause, celle-ci permet de désherber au fur et à mesure. Une autre mesure préventive est de laisser la hauteur de la pelouse à 5 ou 6 cm durant toute l’année.

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *