3 conseils pour choisir le bon blanc

Trouvez le blanc idéal croyez-le ou non peut vous donner des cheveux blancs. En effet contrairement à ce que l’on peut penser, un blanc n’est pas juste du blanc, mais bien plus que cela. Il peut y avoir de nombreuses teintes à l’intérieur qui les feront apparaître plus froid ou plus chaud. Cela implique le fait qu’un blanc se choisit avec minutie ce qui au cas contraire peut faire apparaître votre pièce plus froide que prévu. Il faut donc bien ouvrir l’œil pour choisir son blanc et avoir quelques bagages sur les types de blancs qui existent. Le choix du blanc étant difficile et délicat, quelques astuces peuvent à cet effet être mises en œuvre pour bien les distinguer. Enfin pour rester tendance, profitez de ces quelques tuyaux sur le top du blanc en ce moment.

  1. Savoir distinguer les différents types de blanc. 

Comme toutes les couleurs, le blanc à de multiples teintes. Celles-ci peuvent de fait le faire paraitre plus terne, plus éclatant, plus joyeux ou simplement plus adéquats suivant la couleur avec laquelle vous comptez l’associer. Il y a de fait le blanc verdâtre, le blanc, bleuté, le blanc rosé, grisâtre, orangé, jaunâtre, violacé, etc. Il peut quasiment tirer vers toutes les couleurs suivant les mélanges faits par le peintre. Tout dépend de vos choix.

On parle ainsi de blanc froid lorsqu’il tire vers les couleurs froides comme le vers, le gris, le bleu ; de blanc chaud pour, vous l’avez compris, les couleurs chaudes à l’image du jaune, de l’orange, etc. Seulement, si le blanc est connu pour soi-disant aller avec toutes les couleurs, tel n’est pas le cas en matière de peinture même s’il existe des blancs plus neutres. Encore une fois, tout dépend du mélange. Par exemple, il n’est pas conseillé de placer un blanc froid à côté d’une couleur froide, car cela rend la pièce moins accueillante. Il est donc préférable d’appliquer un blanc chaud à côté d’un gris ou un blanc neutre.

  1. Comment être sûr de ne pas se tromper de blanc ?

Cette tâche est particulièrement difficile du fait des teintes de blancs. Ces dernières ont plus tendance à se révéler suivant le reflet et l’intensité de la lumière. Vous pouvez de fait mettre l’échantillon à côté d’une feuille blanche. Ceci est très efficace pour déterminer la teinte en question. Si cela ne vous rassure pas, mieux vaut apporter les échantillons chez vous. Vous les collerez au mur puis les observerez suivant les différentes lumières qui défilent dessus. Attention, si vous comptez trouver le blanc idéal, veillez à ce que la lumière qui défile dessus soit bien blanche, au mieux une lumière naturelle. Cela vous permettra d’éviter les influences de couleur. Si vous avez un néon rose par exemple, vous pouvez penser avoir un blanc rosé hors qu’il peut en être tout autre.

  1. Quel blanc pour quel style ?

Si vous comptez mettre en valeur le beige, les teintes plutôt sablées, les blancs chauds devront vous convenir. Si vous êtes plutôt du style traditionnel, optez pour le blanc ivoire qui est dans les blancs crème et qui tournent vers le jaune. Les décors contemporains tournent plus vers le blanc gris. Le blanc neutre lui est l’idéal pour les toits et la mise en valeur du bois. Quoi qu’il en soit, vous pourrez toujours demander des conseils à un professionnel qui vous concoctera la couleur idéale pour votre maison.

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *