Des conseils déco pour créer un escalier suspendu parfait

Structure indispensable, un escalier permet avant tout d’accéder à différents niveaux d’un bâtiment. C’est en quelque sorte sa conception originelle. Aujourd’hui, l’escalier est devenu un objet de déco incontournable pour toutes les maisons. Cet article aidera les utilisateurs à mieux comprendre ces constructions architecturales.

Tout comprendre sur les escaliers suspendus

Un escalier est à la base une structure d’une maison ou d’un bâtiment. Il s’agit d’une construction architecturale constituée de plusieurs éléments permettant d’accéder facilement à différents niveaux d’un bâtiment. Cependant, il est désormais possible de combiner technique et esthétique sur ces constructions. En effet, il existe maintenant des escaliers dits suspendus. Il s’agit d’un modèle d’escalier reposant sur un système bien particulier. Quoi qu’il en soit, installer un escalier suspendu permet principalement de donner une impression de lévitation à la structure.

Le tout premier escalier suspendu a été créé il y a environ 54 ans déjà. Le système repose sur une fixation ancrée directement dans la maçonnerie du bâtiment. Ce qui donne l’impression de lévitation aux marches de l’escalier. En effet, aucune crémaillère, ni limon, ni noyau central ne seront nécessaires avec ce type d’escalier. Ce qui devra également permettre l’obtention d’un design épuré pour toute la maison. Et, contrairement aux idées reçues, les escaliers suspendus sont conçus pour être solides. En bois ou en métal, ils ne risquent pas de céder facilement au poids de l’utilisateur. Par ailleurs, selon de nombreux tests, la durée de vie minimale d’un escalier suspendu est de l’ordre de 50 ans.

Comment créer un escalier suspendu ?

Il faut contacter un créateur d’escaliers pour avoir une construction de type suspendu. Il est en effet le seul à pouvoir fixer les marches de l’escalier dans le mur. Pour ce faire, ces professionnels utilisent  principalement des goujons auxquels ils ont additionné de coussinets à isolation phonique. Et pour ce qui est de la rampe, l’élément de sécurité de la construction, elle est fixée à la main courante par des balustres. Par définition, une main courante est la partie supérieure de la rampe. En revanche, il peut arriver où ces systèmes de sécurité faille à leur mission. C’est ainsi que les professionnels conseillent aux utilisateurs d’utiliser des tapis antidérapants avec ce type de construction pour amortir le choc.

Aujourd’hui, afin de garantir leur travail, de plus en plus d’entreprises veillent au respect des normes européennes pour avoir le marquage CE-ATE. Aussi appelée Agrément technique européen, cette certification permet surtout aux entreprises de garantir la sécurité des utilisateurs de leur escalier suspendu. En revanche, une telle certification exige le respect d’un certain nombre de conditions. Il s’agit notamment d’une épaisseur minimale de 44 mm pour les limons et les marches. Outre la raison de sécurité, il s’agit également d’offrir une impression de légèreté dans la pièce.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *