Comment combattre les dégâts occasionnés par les saisons pluvieuses ?

Durant les saisons pluvieuses, les infrastructures peuvent subir des dégâts. Qu’il s’agisse du domaine public ou du domaine privé, il n’y a aucune échappatoire. C’est la raison pour laquelle il faut, non seulement, prévenir les éventuels dommages, mais aussi apporter des solutions aux problèmes nés des eaux de pluie.

Prévenir les gênes occasionnées par les eaux pluviales

Bien avant que les soucis ne soient présents sur les lieux, il est toujours préférable d’anticiper et de prévoir les malheurs. Dans le cas des voiries communes destinées à la circulation des citoyens, il est possible d’avoir, par exemple, une canalisation d’eau pluviale bouchée. Cela peut créer une gêne au niveau de la circulation puisque les eaux vont déborder et inonder les routes. Dans un pareil cas, l’entretien des voies publiques doit se faire régulièrement. Pour ce côté, il n’y a pas de souci vu que l’État à des agents pour assurer cette tâche. C’est concernant les voiries du domaine privé qui pose problème. Les voiries séparant une copropriété ou les servitudes de passage menant à une propriété privée ne sont plus du ressort de l’État. Ainsi, elles sont de la responsabilité des propriétaires.

En ce qui concerne la propriété des particuliers, comme l’entretien de cette dernière leur incombe, ils doivent engager des frais. Puisqu’il faut payer de sa poche, autant faire appel à des professionnels. En effet, une structure mal entretenue va tout de même générer des problèmes sur le court terme. Aussi, le travail aura été vain et une perte de temps et d’argent se serait faite.

Prévenir le danger des eaux fluviales

Les dégâts causés par l’eau pluviale peuvent être divers, dont la plupart du temps, ils nécessitent une intervention rapide. L’eau paraît inoffensive, mais avec le temps elle peut créer de gros dommages. C’est durant les saisons de pluie qu’on trouve le plus souvent les préjudices qu’elle cause aux gens. Les catastrophes provenant de l’eau de pluie ont souvent rapport avec l’inondation ou l’éboulement d’une infrastructure. C’est de cette manière qu’on trouve par la suite des accidents à l’origine de décès. C’est alors que plusieurs personnes peuvent, par exemple, perdre la vie à cause de l’écroulement d’un mur de soutènement. Les fondations rongées continuellement (pendant des mois) par la pluie finissent par céder. Ici, tout est encore question d’entretien. Toutefois, dans le domaine de l’habitat, les difficultés qu’on rencontre le plus souvent sont liées à la gouttière.

Une gouttière bouchée présente un souci majeur. Même s’il n’est pas toujours question de vie ou de mort, il serait gênant de voir de grosses rasades d’eau gêner la vue depuis sa fenêtre. Voilà ce qu’il se passe pour les toits en pente. Concernant les toits qui ne forment pas de pente, il est maintenant question de sécurité. Pour ce second cas, l’eau peut être cumulée sur le toit qui pourrait finir par le pourrir après un certain temps, et céder aux assauts de la pluie ou tout simplement à l’humidité. En somme, le débouchage des eaux pluviales est nécessaire, peu importe les lieux, les endroits et les places.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *