Optimiser ses bénéfices dans un investissement immobilier LMNP

Guide pratique de l’investissement dans le cadre de la LMNP

La location meublée non professionnelle se présente comme un des plus importants dispositifs de défiscalisation. Elle permet aux investisseurs dans le secteur immobilier de bénéficier de divers avantages, les réductions d’impôt entre autres. Pour optimiser votre rendement avec le statut de LMNP, il faut vous disposer des informations relatives à votre projet. Les conditions requises et la nature du contrat en font partie. Il faut aussi connaître les récompenses offertes par le gouvernement en contrepartie de votre effort de proposer des habitats sains.

Les conditions à respecter pour bénéficier des avantages de la LMNP

Pour bénéficier des avantages offerts par les services fiscaux à travers le dispositif LMNP, il faut se soumettre aux conditions posées. Vous avez d’abord à acheter un ou plusieurs logements dans une résidence de service. Celle-ci peut être également classée de tourisme. Elle doit aussi proposer d’autres services supplémentaires, par exemple l’accueil, le gardiennage et les petits déjeuners. En outre, votre bien est à confier à un exploitant professionnel pendant au moins 9 ans. Cette mise en location se conclut dans un contrat de bail commercial dûment signé par les deux parties. Elle réclame aussi la déclaration de vos revenus locatifs pour profiter des avantages de la LMNP. Enfin, les mobiliers doivent respecter les normes de bien-être et des habitations saines et dignement vivables.

Quels sont les avantages de l’investissement immobilier en LMNP ?

Après avoir bien rempli les conditions requises en LMNP, l’investisseur intéressé peut accéder aux divers avantages proposés par ce dispositif. D’abord, en optant pour une location meublée, vous n’aurez plus à vous occuper de la gestion de votre logement. Celle-ci est garantie par votre exploitant professionnel. Ce dernier fait tout : chercher des locataires, assurer les démarches administratives, etc. Il vous reste en effet à recevoir régulièrement un montant forfaitaire même si votre immeuble est inoccupé. Aussi, il est possible de récupérer la TVA de 20 % de votre capitale initiale dans un délai de 3 à 6 mois. En prime, la rentabilité est plus importante et plus sûre qu’en location non meublée. Elle s’optimisera avec la défiscalisation totale de vos revenus locatifs grâce à la déductibilité des charges et des intérêts emprunt. Si le montant de l’ensemble des frais dépasse celui de l’IR, l’excédent est reportable sur 10 années qui viennent.

Le fonctionnement du contrat de la location meublée non professionnelle

Il existe un bail commercial spécifique régissant votre investissement locatif LMNP. Dans ce type de contrat, l’investisseur aura le droit de fixer librement les loyers initiaux. Cette prérogative est cependant limitée par les plafonds préétablis en fonction de la zone d’opération. Aussi, la révision des loyers peut avoir lieu tous les 3 ans ou 6 ans. Elle intervient également quand les deux parties s’accordent sur la réalisation des travaux d’amélioration. En outre, le locataire peut à tout moment résilier le contrat. Il doit toutefois respecter le préavis d’un mois. Quant au propriétaire ne voulant pas renouveler le bail, il doit prévenir l’occupant de son logement 3 mois avant. Dans ce cas, les raisons de la non-prolongation doivent être clairement formulées.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *