Assurance hypothécaire : quelles sont les options qui s’offrent à vous ?

Lorsqu’un établissement prêteur accorde un prêt immobilier, il veut la garantie d’être remboursée. C’est là qu’entre en jeu l’assurance hypothécaire. Ce type d’assurance couvre la banque, mais aussi l’emprunteur, contre les événements de la vie. En général, cette assurance est ajoutée en pourcentage sur le prêt. Très souvent, la plupart des emprunteurs ne savent même pas quel type d’assurance hypothécaire ils ont souscrite pour protéger leur investissement. Et pourtant, il existe aujourd’hui différents types d’assurances pour protéger l’achat d’un immobilier.

L’assurance hypothécaire en ligne

L’assurance hypothécaire en ligne , également appelée l’assurance hypothécaire par Internet, a le vent en poupe depuis un certain temps. De plus en plus d’investisseurs se tournent aujourd’hui sur cette option pour protéger leur investissement. Comme les autres types d’assurances hypothécaires, celle-ci permet d’assurer une protection aux acheteurs en cas de non-remboursement du prêt. Cela peut être dû à une perte d’emploi, une invalidité, une maladie grave ou un décès. Cette option est à la portée de tous les emprunteurs.

Le premier avantage de cette solution est qu’elle offre une possibilité de taux de mise de fonds de seulement 5 %. Le processus de souscription d’une assurance hypothécaire en ligne est simple. En seulement quelques clics, l’emprunteur peut souscrire à ce type d’assurance et connaître toutes les conditions relatives à l’assurance qu’il a souscrite.

L’assurance invalidité

L’assurance invalidité est une autre option permettant de protéger son investissement immobilier contre d’éventuels non-remboursements du prêt. Si vous ne recevez plus de revenu pendant une certaine période à la suite d’un accident ou de maladie grave, cette assurance peut vous couvrir. En cas d’invalidité et de non-remboursement, vos versements hypothécaires seront donc remboursés par votre assurance invalidité. C’est une autre solution pour protéger votre patrimoine. 

L’assurance invalidité hypothécaire peut être souscrite directement auprès d’une compagnie d’assurance ou par l’intermédiaire d’un courtier. Son principal avantage est qu’elle offre plus de flexibilité que l’assurance proposée par l’institution financière.

L’assurance vie hypothécaire

Outre l’assurance invalidité hypothécaire, il existe d’autres solutions de financement pour couvrir votre bien immobilier en cas de non-remboursement du prêt : l’assurance vie hypothécaire. Ce type d’assurance ne couvre uniquement qu’en cas de décès. Elle permettra aux proches, en cas de décès, de rembourser le solde de l’hypothèque. Il est à noter que la souscription d’une assurance vie hypothécaire en cas de décès n’est pas obligatoire et que vous n’êtes pas obligée de la souscrire auprès de l’institution financière qui vous a accordé le prêt.

Une assurance vie hypothécaire peut être souscrite auprès d’une compagnie d’assurance ou d’un courtier d’assurance. Bien souvent, les emprunteurs préfèrent se tourner vers les courtiers d’assurance. Cela offre souvent beaucoup d’avantages par rapport à l’assurance vie proposée par la banque.

L’assurance générale habitation

L’assurance générale habitation ne protège pas le bien immobilier en cas de non-paiements de versements hypothécaires. Ce n’est donc pas une assurance hypothécaire. En revanche, la souscription à ce type d’assurance peut être utile pour protéger le logement en cas de vol, d’incendie, de refoulement des égouts, d’une inondation…

La plupart des établissements financiers exigent la souscription à ce type d’assurance pour protéger la propriété. Toutefois, vous n’êtes pas tenu de souscrire à une assurance habitation auprès d’eux. Vous pouvez vous tourner directement vers les compagnies d’assurances.  

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *