Comment réussir une cohabitation en copropriété ?

Plus d’un quart de la population française vit actuellement en copropriété. Cependant, réussir une cohabitation n’est pas chose aisée. La mise en place d’une structure organisationnelle s’impose afin de prendre correctement en charge les parties communes d’une copropriété. À cet effet, établir un syndicat de copropriété est capital. Celui-ci doit impérativement être représenté par un syndic de copropriété dont le rôle est d’administrer les règles nécessaires à la bonne gestion de l’immeuble.

Rôle du syndic de copropriété

Par simple définition, un syndic de copropriété est une personne physique ou morale ayant pour rôle de représenter l’ensemble des copropriétaires d’un immeuble. Ainsi, suivant ce titre, il se doit de veiller à la gestion de la copropriété.

Son rôle implique d’administrer l’immeuble. Les tâches relatives à cela sont nombreuses et nécessitent une certaine maîtrise des réglementations juridiques en vigueur.

Le syndic se doit de tenir une fiche d’information regroupant la liste des copropriétaires, leurs coordonnées, leur état civil ainsi que leurs lots.

Il veille à faire respecter les dispositions du règlement de copropriété instauré par l’assemblée vis-à-vis de l’utilisation des parties aussi bien privatives que communes de l’immeuble. Cela dans le but d’assurer une cohabitation exemptée de tout conflit.

Le syndic assure l’entretien courant de l’immeuble. Cela implique, entre autres, de gérer le personnel, d’exécuter les décisions prises en assemblée et, si besoin est, d’effectuer des travaux nécessaires à la sauvegarde de l’immeuble. Par ailleurs, il est tenu de faire immatriculer la copropriété. En cas de litige, il a pour rôle de représenter le syndicat en justice.

Outre cela, le syndic se doit également d’assurer la gestion comptable et financière de la copropriété. À cet égard, il doit dresser un budget prévisionnel, tenir la comptabilité du syndicat et établir les contrats d’assurance.

Un budget prévisionnel est une estimation de la somme permettant d’anticiper les éventuels travaux d’entretien et les investissements destinés à l’amélioration de l’immeuble. Celui-ci est présenté devant l’assemblée générale une fois par an pour obtenir l’approbation de tous les membres.

Recrutement d’un syndic de copropriété

En vue de toutes les responsabilités qui lui incombent, le syndic de copropriété doit être choisi avec minutie. Néanmoins, trouver le bon syndic peut être une tâche assez fastidieuse. Afin de mener à bien l’étape de recrutement, on peut s’aider d’un comparatif de syndic de copropriété en ligne. Celui-ci permet de faciliter la mise en concurrence de plusieurs profils.

Il est bon de retenir que chaque copropriété présente des spécificités qui lui sont propres. La taille de l’immeuble, son ancienneté ainsi que ses spécificités juridiques sont des points importants à prendre en compte au cours de la sélection d’un syndic de copropriété. Il est essentiel de retenir son choix sur un profil qui est en mesure de gérer correctement toutes les caractéristiques complexes de la copropriété.

Par ailleurs, il est à noter que le contrat du syndic doit impérativement être renouvelé tous les trois ans. Dépendant de la situation, il peut être remplacé après consultation de l’avis des copropriétaires par le biais d’une assemblée générale.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *