Investissement immobilier : diviser en petits lots pour vendre plus vite

Face à un marché immobilier qui tourne au ralenti, de plus en plus de propriétaires ont du mal à mieux vendre leurs maisons. Les prix sont orientés à la baisse et le délai de vente s’est allongé. Alors, que font les investisseurs face à cette situation ? Plutôt que de voir leurs prétentions à la baisse, ils n’ont d’autre choix que d’abattre une nouvelle carte en divisant leurs logements en petits lots. Cette opération, aussi appelée vente à la découpe, a pour objet d’attirer les acheteurs et de mieux vendre le bien immobilier. On peut dire que cela marche presque toujours !

Vente à la découpe : quels avantages pouvez-vous en tirer ?

Diviser une maison pour la vendre en petits lots… On entend de plus en plus parler de cette nouvelle technique de vente immobilière, que ce soit sur les sites de conseils en investissement immobilier ou auprès des agences immobilières. D’après les experts, cette opération peut se révéler intéressante aussi bien pour les vendeurs que pour les acheteurs. Mais, quels sont plus exactement les avantages que l’on peut tirer de cette opération ?

Face à la crise économique actuelle, vendre un immobilier, surtout s’il s’agit d’une immense propriété, est devenu un véritable challenge pour les investisseurs. Pour trouver plus rapidement des acheteurs, certains d’entre eux choisissent de diviser en petits lots leur maison. Des lots de plus petite taille trouveront plus facilement preneur qu’une immense propriété. Cette technique vise donc à accélérer le délai de vente de l’immobilier. Ce n’est pas tout ! La vente à la découpe permet aussi de mieux valoriser le bien à vendre. Pour une maison de 160 m² estimée à 277 000 euros en vente simple, sa valeur peut grimper jusqu’à 300 000 euros en vente à la découpe, c’est-à-dire en deux appartements de 80 m². Si le vendeur a besoin d’effectuer des rénovation, ce blog de travaux et bricolage saura le guider. Pour réaliser la découpe de la maison, il peut récupérer des fonds afin d’alléger les charges.

Diviser la maison pour mieux la vendre : y a-t-il des règles à respecter ?

Vous projetez de vendre à la découpe votre bien immobilier ? Attention, cette opération ne peut être effectuée sur n’importe quel type de logement ! Avant de vous lancer, vous devez évaluer le bien pour vérifier s’il peut être divisé lors de la vente. Il y a des contraintes à respecter. Tout d’abord, la maison ne doit pas faire l’objet d’un arrêté de péril. L’immobilier en question ne doit présenter aucun danger pour les futurs occupants. Si ce n’est pas le cas, la mairie se doit dans l’obligation d’engager une procédure de péril. Cela signifie que le bien ne peut être divisé que si des travaux visant à améliorer la qualité du logement sont effectués.

Pour qu’un immobilier puisse être vendu à la découpe, il doit également présenter un certain nombre d’équipements, dont des évacuations d’eaux pour chaque lot, une alimentation en eau potable, etc. Si la maison ne présente pas l’un des équipements nécessaires, vous serez dans l’obligation de l’installer. Concernant les surfaces et les volumes, la loi oblige à ce que chaque lot du logement divisé doive avoir au moins une surface supérieure à 14 m² et un volume habitable supérieur à 33 m². Pour avoir plus d’informations à ce sujet, vous pouvez faire appel à un géomètre expérimenté.

Est-ce nécessaire de faire appel à un géomètre expert ?

Le découpage d’un immobilier en vente nécessite souvent l’intervention d’un géomètre expert. Le recours aux services de ce dernier est indispensable pour examiner le bien et préparer les documents préalables à la division de la maison. Lui seul est en mesure d’évaluer si vous êtes autorisé à diviser l’immobilier en vente et proposer la meilleure solution de découpage si nécessaire. Il peut intervenir pour assurer la réalisation de l’état descriptif de division (EDD).

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *