Chasseur immobilier : à quoi ressemblent ces journées ?

Vous envisagez de vous lancer et d’apprendre le métier de chasseur immobilier, mais souhaitez en savoir plus sur la façon dont s’articulent les journées de ce type de professionnel. Nous avons détaillé les différentes étapes du travail de ce virtuose de la recherche.

Qu’est-ce qu’un chasseur immobilier ?

Pour rappel, le chasseur immobilier est un professionnel de l’immobilier, indépendant, appartenant à une agence spécialisée ou à une agence immobilière, mandaté par un client pour trouver le bien idéal. Il peut s’agir d’une maison, d’un appartement, d’un logement plus atypique, mais aussi de locaux, de bureaux ou tout autre structure avec un objectif professionnel. Le chasseur active ainsi tout son réseau afin de répondre précisément à la demande de son client et lui évite ainsi de parcourir les agences, petites annonces et visites décevantes. Son but est de taper dans le mille tout en faisant gagner du temps à son mandataire, mais aussi de lui obtenir le meilleur prix possible grâce à ses talents de négociateur.

chasseur immobilier

Des journées bien chargées

Il n’y a pas d’horaires ou de planning préfait pour un chasseur immobilier et ce qui fait d’ailleurs la force de ce métier ou l’ennui n’est jamais au rendez-vous. Cependant, des étapes clefs reviennent régulièrement lors de chaque nouvelle mission.

La rencontre

Le processus commence par la prise d’un contact de la part d’un particulier ou d’une entreprise souhaitant faire appel aux services du chasseur immobilier. Une rencontre a alors lieu (souvent au domicile des clients ou dans les locaux de l’entreprise) et s’en suit un échange riche afin que le chasseur puisse bien saisir les différentes attentes du client. À la différence d’un agent immobilier classique qui consacrera 15 minutes à remplir un dossier type sur un coin de bureau, le chasseur fait une enquête bien plus approfondie pour répondre aux exigences du client.

La recherche

Une fois la mission comprise, le chasseur immobilier va activer tout son réseau pour entrer en phase de recherche. Il va prendre contact avec les agences immobilières, contacter les agents immobiliers indépendants, éplucher les petites annonces, se renseigner auprès des conciergeries d’immeubles du secteur visé, interroger toute personne susceptible de détenir des informations sur un éventuel bien disponible dans le quartier. Un véritable travail d’enquêteur qui demandera que le chasseur y consacre toute son énergie.

Les visites

Une fois certains biens ciblés, le chasseur immobilier va procéder à des visites préliminaires afin de vérifier que le bien correspond bien aux attentes du client, noter les éventuels problèmes constatés et pourra même commencer à prendre contact avec le propriétaire pour négocier le prix s’il sent qu’il a trouvé la perle rare.

La découverte pour les clients

Une fois la recherche encore affinée grâce aux visites préliminaires, le chasseur va proposer à son client de visiter les biens sélectionnés. À ce moment-là, soit le client trouve son bonheur, soit les biens choisis ne conviennent pas, mais permettront au chasseur d’y voir encore plus clair sur la demande et il devra recommencer le processus de recherche.

La négociation

Si le bien convient au client, le chasseur immobilier va alors essayer de lui obtenir le meilleur prix possible et le mettra en contact avec le propriétaire. Il l’avertira sur les éventuelles réserves qu’il a sur le bien et le renseignera sur les erreurs à ne pas commettre en cas d’achat (un article sur le sujet ici).

La signature

Une fois les modalités établies, le contrat de vente ou de location pourra être signé. Le chasseur perçoit généralement une commission sur la transaction ou ses services seront payés indépendamment.

Une fois la mission terminée, le chasseur se remet en chasse pour le compte d’un nouveau client. Pour savoir comment devenir chasseur immobilier, découvrez un article explicatif ici.

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *