Rénover sans se ruiner… à coup sûr!

Lorsque les fenêtres commencent à se fermer plus tôt en soirée et qu’on s’aperçoit que les heures de luminosité raccourcissent, on ne sait que trop bien ce qui nous attend, hélas!  Plus souvent qu’autrement, on finit par se faire une raison, et on s’accroche rapidement à des choses qui nous motivent ; du positif quoi!

article53Certains s’inscriront à de nouveaux cours, tandis que d’autres entameront une nouvelle passion, comme le scrapbooking, par exemple. Mais pour nous, passionnés de décors intérieurs, cette période de l’année est synonyme de projets de rénovations. Ces mots avec lesquels mon conjoint a appris à coexister depuis 8 ans (!), on les prononce maintenant avec aisance dans la maison… mais je dois avouer qu’il a mis du temps à s’y habituer! Même nos deux chats se sont faits plus rapidement à l’idée que lui! Mais quand une femme arrive à convaincre et prouver à son conjoint qu’il y a moyen de rénover sans se ruiner, alors tout va pour le mieux!

Mais comment rénover sans trop dépenser?

Facile! Il s’agit de suivre les trois mots d’ordre que voici : budgéter, planifier et négocier (j’en conviens, le premier mot pour moi est un peu moins évident!).

Je débute toujours un projet que j’ai en tête plusieurs mois à l’avance. Je commence par choisir des images que j’aime dans des revues déco ou sur Internet. Ensuite, nous déterminons ce que nous aimons tous les deux, et éliminons ce qui ne fait pas l’unanimité. Vient ensuite la période de négociations en ce qui a trait à l’aspect financier de la chose… Certes, ce n’est pas toujours une partie de plaisir, mais il faut savoir choisir les moments opportuns pour en discuter avec Monsieur le Ministre des Finances, si vous voyez ce que je veux dire…

Lorsque le budget est déterminé, nous nous fixons des dates et nous réalisons des croquis de ce que nous aimerions retrouver dans notre projet. Nous déterminons ce qu’il est possible de faire nous-mêmes, puis nous répartissons le budget par priorité, en déterminant le montant alloué pour chacune des étapes. Ensuite, nous établissons l’échéancier des travaux.

Surtout, restez réalistes! Cela vous évitera d’énormes pertes de temps et d’argent.

Alors, à vos marteaux, et bonnes rénos!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *