Comment se produit la combustion d’une chaudière à granulés ?

Une chaudière à granulés est un dispositif de chauffage automatisé qui permet de diffuser de la chaleur dans toute une maison. Elle est également utilisée comme moyen de production et de distribution d’eau chaude pour la salle de bain ainsi que la cuisine. Comme son nom l’indique, elle fonctionne grâce à la combustion des granulés de bois. Ces derniers sont principalement constitués de sciure de bois ou de chutes de menuiserie. Ce sont des énergies propres et respectueuses de l’environnement. Découvrez dans cet article, les détails sur la chaudière à granulés et son mode de combustion.

Le fonctionnement de l’appareil

Pour produire de la chaleur et réchauffer une maison, la chaudière utilise l’énergie produite par la combustion des granulés et diffuse la chaleur dans le système de chauffage central du logement. Ce dispositif est ensuite responsable de partager l’énergie au radiateur.
En tant que système de chauffage d’eau chaude, elle fonctionne d’une autre façon. Tout d’abord, la combustion des granulés produit de la chaleur, qui sera diffusée dans le système de canalisation d’eau. Le mélange sera ensuite emmagasiné dans le ballon d’eau, qui sera responsable de distribuer l’eau chaude dès que l’utilisateur en a besoin.
Pour fonctionner correctement, cet appareil doit être muni de cheminée pour évacuer la fumée et d’un bac à cendrier qu’il faut vider régulièrement. Il doit également être ravitaillé en granulés mensuellement ou annuellement en fonction du niveau de consommation du foyer et son volume de stockage. Il est à noter qu’en suivant des astuces pratiques, il est possible de diminuer la consommation en granulés.

Les avantages de la chaudière à granulés

Tout d’abord, un des atouts de cet appareil de chauffage est qu’il utilise des énergies propres et écologiques. En effet, vu son efficacité et sa performance, la chaudière à granulés est très prisée par le gouvernement, si bien que son acquisition et sa maintenance font l’objet de prime écologique. Grâce à cette aide financière, des établissements proposent des offres d’achat et d’installation de ce type d’appareil à un coût très bas, voire même gratuit, dans certains cas.
Ensuite, les combustibles utilisés pour le faire fonctionner peuvent durer très longtemps et avec un rendement pouvant excéder les 70 %. Ce qui rend la chaudière à granulés économe et efficace.
Enfin, vu que le feu est confiné dans le foyer, le risque d’accident est largement réduit. Cependant, le propriétaire de la chaudière doit bien suivre à la lettre les consignes de sécurité du fabricant, lors de sa mise en place et son utilisation.

Le processus de combustion des granulés

Pour produire de la chaleur pour réchauffer un logement, la chaudière utilise l’énergie propagée par la combustion des granulés. Grâce à un taux d’humidité très bas qui est à moins de 10 %, ils permettent d’obtenir une combustion durable qui dégage une chaleur optimale.
Ce processus se divise en 3 étapes bien distinctes.

Phase 1 : le séchage

Dans cette étape l’eau dans les granulés s’évapore, lorsqu’elle est soumise à une température élevée dans la chaudière. Ils commencent à sécher et perdent leur teneur en eau entre 100 et 200 °C.

Phase 2 : la pyrolyse

Lorsque la chaleur du foyer est entre 200 et 600 °C, les granulés sont réduits à l’état de charbon et en substances volatiles. Durant cette étape, les molécules de monoxyde de carbone et d’hydrogène commencent à se former.

Phase 3 : l’oxydation

Une fois que les molécules formées dans la phase 2 entrent en contact avec l’air, elles s’oxydent et des flammes apparaissent, suite à cette réaction chimique. La température dans la chaudière atteint alors les 800 °C.
Cette chaleur est transférée au chauffage central, si elle sert à chauffer un logement. Elle est transportée dans le système de canalisation pour être stockée dans le ballon d’eau, dans le cas où elle est utilisée pour produire de l’eau chaude.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *