Emprunter pour rénover : une bonne affaire?

Vous souhaitez entreprendre des rénovations sur votre propriété afin de lui donner de la valeur ou simplement pour y vivre mieux? Avez-vous les fonds nécessaires ou devrez-vous emprunter pour faire vos rénovations?

Certains types de rénovations vous permettront d’obtenir un meilleur retour sur investissement, c’est-à-dire qu’ils vous permettront de vendre votre maison à un meilleur prix. Mais est-ce réellement votre intention : vendre votre maison? Si vous souhaitez seulement améliorer votre qualité de vie à l’intérieur de votre chez-soi, l’emprunt devra peut-être être abordé différemment. Avant de discuter des possibilités financières qui s’offrent à vous pour réaliser vos projets de rénovations, il faut s’entendre sur les raisons qui vous poussent à entreprendre un tel projet.

  • Vous désirez ajuster votre maison à un nouveau mode de vie (ex.: l’arrivée ou le départ des enfants, besoin d’accessibilité pour un conjoint à mobilité réduite, transformation en maison intergénérationnelle…)
  • Vous devez rénover à la suite d’un dégât d’eau (ex.: inondations)
  • Vous souhaitez rendre votre maison écoénergétique ou plus écologique
  • Vous voulez rajeunir le look de certaines pièces (ex.: améliorer la cuisine, agrandir la salle de bain, ajouter un walk-in… )

Obtenir un bon retour sur investissement lors des rénovations

Quelques soient les raisons, nous savons que les améliorations apportées à votre demeure seront profitables advenant la vente de votre maison : en la rénovant, vous augmenter sa valeur. Toutefois, certains travaux seront plus bénéfiques que d’autres, par exemple, rénover la cuisine ou la salle de bain représente un plus grand investissement et devrait vous rapporter un bon pourcentage de profit. L’amélioration de l’efficacité énergétique (changer les portes et fenêtres, le revêtement extérieur et l’isolation, la toiture, etc) ou l’ajout d’une pièce (finir son sous-sol, ajouter un foyer, un garage, une terrasse…) augmenteront certainement la valeur de votre propriété.

Pour vous donner un aperçu de ce que pourrait vous rapporter votre projet de rénovation, l’Institut canadien des évaluateurs a mis sur pied un guide interactif, RENOVA, pour faciliter la détermination de la valeur des améliorations locatives. Voici un court résumé des principales rénovations et leur retour sur investissement (ROI) possible :

  • Rénovation d’une salle de bain ou d’une cuisine – 75 à 100%
  • Peinture intérieure ou extérieure – 50 à 100%
  • Remplacement des bardeaux de votre toiture ou nouveau système de chauffage écoénergétique – 50 à 80%
  • Rénovation de votre sous-sol ou création d’une nouvelle pièce, installation d’un foyer, nouveaux planchers, ajout d’un garage, remplacement des portes et fenêtres ou construction d’une terrasse – 50 à 75%
  • Installation de la climatisation centrale ou d’une thermopompe – 25 à 75%

Pour rénover, il faut des sous.

Si vous ne possédez pas l’argent nécessaire pour réaliser les rénovations souhaitées, il vous faudra emprunter. Cela représente toujours un investissement, mais il faut choisir l’option de financement qui nous convient davantage et qui vous permettra, encore une fois, de maximiser votre retour sur investissement.  De là l’importance de bien évaluer les coûts dès le départ, en tenant compte  des matériaux et de la main d’œuvre (vous pourriez mettre l’épaule à la roue et réaliser certaines tâches vous-même).

Les options de financement

La marge de crédit

Option idéale pour les petits travaux ou si vous n’avez pas encore déterminé ce qu’il vous en coûtera (ou si vous penser avoir de la difficulté à respecter un budget fixe!).

Avantages principaux :

  • Vous ne paierez les intérêts que pour l’argent que vous retirerez de votre marge.
  • Vous pouvez payer à la fréquence de votre choix (mensuelle, hebdomadaire, aux deux semaines)
  • Vous pouvez rembourser le solde de votre marge de crédit d’un seul coup si vous le désirez.

Le prêt personnel

C’est un prêt fixe avec une échéance jusqu’à 5 ans. Il est généralement accordé pour des montants supérieurs à 5000$.

Avantages principaux :

  • Régularité des paiements : vous payez toujours le même montant à chaque mois sur une période prédéterminée;
  • En tout temps, vous pouvez rembourser la totalité du montant sans pénalité;
  • Il permet d’accéder tout de suite à un montant d’argent plus élevé (liquidité).

Le prêt hypothécaire

Les conditions de prêt varient d’une institution financière à l’autre.

Avantages principaux :

  • Vous pouvez utiliser l’équité de votre maison pour financer vos rénovations en réempruntant un montant qui sera ajouté à votre prêt hypothécaire.
  • Chaque institution financière a ses propres règles : cela vous permet de magasiner votre prêt auprès des différentes institutions et de choisir celle qui vous répond le mieux à vos exigences.
  • Vous n’avez pas à prendre une deuxième hypothèque ou à payer des frais de notaire.

Lors de l’achat d’une maison, il est parfois possible d’ajouter un certain montant directement à votre hypothèque afin de procéder à des rénovations. Certaines institutions offre une remise en argent à la signature de votre prêt hypothécaire.  Demeurez vigilants, car n’oubliez pas que ce montant s’ajoutera à votre prêt tout au long de l’entente et les intérêts aussi.

Viennent s’ajouter à ces options de financement  les subventions pour la rénovation offertes par différents organismes et programmes. Vous pourriez ainsi épargner ou recevoir une ristourne sur les coûts de vos travaux. Informez-vous bien avant de vous lancer dans l’aventure!

Bonnes rénovations!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *