L’importance d’une isolation interne

Souffrez-vous dans votre habitation des écarts de température, que trouvez-vous très élevées vos dépenses de chauffage en hiver et de climatisation en été ? Habitez-vous une habitation mitoyenne, ou à proximité d’un lieu bruyant qui perturbe votre confort ? Enfin, avez-vous une sensibilité axée sur le développement durable et l’écologie ? Si vous avez répondu oui à ces questions, vous êtes fin prêt pour des travaux de menuiserie en profondeur, axés sur l’isolation interne.

La technique d’isolation par le toit 

25% des pertes thermiques peuvent provenir du toit. Tel est le constat sans appel que dresse la menuiserie.  D’où l’importance d’un contrôle régulier de votre toit, et de travaux de menuiserie de fond sur cette partie de votre habitation, le cas échéant.

Première question à mettre à l’étude : vérifiez vos combles, c’est-à-dire l’espace situé entre le versant de votre toiture et le dernier plancher de votre logement.

S’agit-il de combles perdus, c’est-à-dire qu’ils sont constitués d’une charpente légère, rendant impossible tout aménagement ? Si c’est le cas, l’isolation aura lieu sur le plancher.

Si vous bénéficiez de combles aménageables ou habitables, c’est-à-dire qu’ils peuvent être transformés en pièce à vivre, l’isolation se fera entre les chevrons ou au-dessus des chevrons.

Pour ce faire, les matériaux utilisés peuvent être très variables selon la configuration de votre habitation : à ce stade, une réelle expertise est indispensable pour faire le bon choix, et les travaux doivent impérativement être confiés à un professionnel. L’artisan envoyé par la menuiserie saura vous conseiller efficacement et dresser un devis qui sera adapté à la configuration de votre habitation.

La technique d’isolation par les murs

 Concernant la technique d’isolation thermique par les murs, deux solutions s’offrent habituellement à vous ; vous trouverez des informations complémentaires sur ce blogue.

  • La solution de l’isolation sous ossature métallique est l’opération de menuiserie la plus courante ; elle consiste à placer une ossature métallique au-devant de l’isolant, et à la fixer au mur support par des appuis.

On limite ainsi considérablement les risques de ponts thermiques.

Cette solution offre également l’avantage de favoriser le passage des gaines électriques entre l’isolant et le parement, et une pose rapide générant très peu de déchets.

Enfin, dans les habitations mitoyennes, la solution de l’isolation interne sous ossature métallique est une technique idéale pour bénéficier d’une isolation phonique soignée.

  • La solution de l’isolation des murs par doublage collé est une opération de menuiserie consistant à associer par collage deux éléments : un isolant comme de la laine de verre ou du PSE, et une plaque de plâtre. L’artisan pose en une seule fois l’isolant et le parement. Attention, cependant ; pour cette méthode de menuiserie, il est indispensable que vos murs aient une planéité parfaite. Elle ne peut être réalisée sur des murs irréguliers.

Vous êtes prêt à franchir le pas et souhaitez avoir de plus amples informations sur l’isolation ? Faites un tour ici !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *